Sept Nouvelles Entreprises Financées ! Compétition Osez Innover 2015

 

« Je n’avais jamais rien gagné avant de toute ma vie. Je suis totalement dépassé par l’incrédulité et la joie. J’ai enfin la chance de dire à ma famille que j’ai fait quelque chose de ma vie. »

Ce sont les mots de l’un des entrepreneurs et participants à notre compétition Mamadou Bangoura de Kindia, en Guinée. Il a grandi dans une petite ferme avec peu de possessions matérielles, mais avec un père qui l’a toujours inspiré avec ses inventions agricoles et un optimisme faille. Mamadou a toujours rêvé d’être en mesure de suivre sur les traces de son père de la même manière, et après avoir été sélectionné comme l’un des gagnants de la Compétition Osez Innover pour l’Entreprenariat, il a maintenant les investissements nécessaires pour vivre de son activité. Son entreprise de construction « Logement en Bois » utilisera des matériaux de construction plus efficaces pour fournir aux un logement à faible coût pour les étudiants universitaires de Kindia : un besoin énorme pour les étudiants guinéens.

Mamadou est l’un des sept lauréats du concours de 2015. Au cours de trois jours, le jury a entendu 15 présentations dans une salle qui trépidait d’un ronronnement d’excitation. Au troisième jour, dans l’angoisse et l’anticipation, les juges se levèrent pour annoncer les noms des gagnants.

Et puis les résultats ont été annoncés !

Le premier vainqueur annoncé a été « Kinyaya » : trois entrepreneurs qui créeront une ferme permaculture entièrement intégrée dans la région de Kindia. Ils ont sauté d’excitation quand ils ont entendu leur nom, et le leader de leur groupe était en même temps soulagé et étonné d’avoir gagné.

Bangoura de « Logement en Bois » a été le deuxième, qui a aussi sauté à l’annonce de son nom. Il était dans l’incrédulité totale et a immédiatement dirigé les mains vers le ciel pour une prière silencieuse.

Le reste des gagnants qui ont suivi étaient un échantillon de surprise, de choc et d’excitation. Ils ne s’attendaient pas à gagner mais ils acceptaient que leur travail acharné face au défi de Osez Innover ait recueilli la reconnaissance et l’approbation d’un panel de juges estimés. Le jury regroupait le directeur du crédit pour Cofina (IMF), le représentant du Ministère du Commerce, la Directrice générale adjointe de l’APIP (l’Agence gouvernementale pour la promotion des investissements privés) et la directrice du guichet unique et de la formalisation de l’APIP.

Les distingués orateurs étaient les suivants : le directeur du Peace Corps, le directeur de KNF Consulting (une entreprise basée à Dubaï), le directeur de crédit pour Ecobank, le conseiller économique de l’ambassade des Etats-Unis, le directeur du développement de jeunes de UNFDPA (une Agence des Nations Unies) et le directeur des finances de la Fondation Rio Tinto.

Voici une liste complète des gagnants de la Compétition Osez Innover et leurs idées :

  1. « Kinyaya » – une ferme permaculture entièrement intégrée
  2. « Logement en Bois » – logement étudiant à faible coût
  3. « Manioca » – après récolte, transformation du manioc
  4. « TechForm » – centre de formation en informatique et entreprenariat
  5. « EnglishLab » – centre de formation de langue anglaise avec logiciels
  6. « InoBio » – ferme de tomate bio et traitement de ketchup fortifiée
  7. « Guinée Necro « – gestion des déchets et recyclage, fabrication de briquettes en papier

Toutes les sept entreprises ont participé à notre session « Bootcamp » ce qui leur permet ainsi d’avoir les bases pour lancer leurs activités en 2016.

En ce jour de Noël, nous avons beaucoup à être reconnaissants. Nous sommes près de la fin de notre première année complète d’exploitation à Oser Innover à la suite d’une épidémie d’Ebola sans précédent qui a tué plus de 2500 personnes en Guinée. Nous aurons bientôt complété notre première année de financement de la Fondation Rio Tinto, qui a donné vie à notre programme d’incubation agropreneur et enracinée nos opérations en Guinée.  Nous avons grandi notre présence à travers l’Afrique de l’Ouest, mis en œuvre une première au Bénin grâce aux Conférence et Compétition. Nous avons investi dans 5 start-ups et embauché un Conseiller Stratégique pour renforcer l’avenir du programme.

Nous avons lancé le premier prototype E-learning (formation en ligne) de notre curriculum, qui est aussi compatible sur téléphone mobile et qui a déjà été utilisée par plus de 30 000 personnes. Finalement, nous avons un prototype pour un outil de mesure d’impact qui aide nos entrepreneurs à mesurer, suivre et de comprendre l’impact de leurs activités sociales.

Nous avons beaucoup à célébrer cette année comme et nous aurons surement encore beaucoup de bonnes choses pour cette année qui vient. Je vous remercie tous pour votre soutien et votre dévouement — il faut tout un village pour oser !

 


Hilary Braseth était un volontaire dans le secteur du Développement Économique Communautaire avec le Corps de la Paix en Guinée pendant 2011 à 2014. Elle est l’un des fondateurs et le Vice President Exécutif d’Osez Innover.