L’Innovation dans la programmation et le financement doivent aller de paire

«L’année dernière, le monde a dépensé 300Milliards $ dans le développement international et pouvez vous dire honnêtement que le monde est 300Milliards $ meilleur? … » Et puis nous étions hors de la course. Mardi dernier, Osez Innover s’est présenté à la 1776 Challenge Cup, une compétition mondiale des nouvelles entreprises, pour une chance à un financement d’accroissement. Après trois cycles à regarder nos entrepreneurs présenter leurs projets à la compétition d’Osez Innover, les rôles ont été inversés et nous nous sommes retrouvés sur scène, essayant de convaincre en deux minutes un panel d’étrangers que notre idée était mieux que les 24 autres idées présentées.

Roulement de tambours: nous n’avons pas gagné. Bien que notre présentation fût convaincante, le besoin de notre utilisateur grand, et notre marché considérable, les juges a décidé de soutenir d’autres sociétés. Pourquoi suis-je publiquement entrain de partager cette défaite? Parce que tout d’abord, nous avons tous besoin d’être plus ouverts par rapport à nos échecs et d’autre part, cette compétition a amené à la surface, des pensées sur le financement dans le secteur à profit qui ont été répandues pendant un certain temps.

Osez Innover est dans l’entreprise de créer les conditions favorables aux entrepreneurs d’Afrique de l’ouest pour réussir. Jusqu’à présent, nous l’avons fait principalement par le biais d’un haut modèle tactile, impliquant un vaste recrutement, une formation en personne, et un mentorat en tête à tête des entrepreneurs. Et ça a marché. 28 entreprises sociales appartenant à 78 jeunes ont été créées par le biais de notre programme et ces sociétés sont projetées à employer plus de 260 personnes d’ici la fin de l’année. Et nous avons fait tout cela avec un budget remarquablement réduit. Alors maintenant, il est temps de s’accroître, et c’est là que les ennuis commencent.

Nos objectifs sont principalement sociaux, mais notre modèle d’exploitation (et philosophie) demande que nous faisions un profit financier. Nous avons plusieurs initiatives en vol que nous croyons peuvent nous y amener, mais dans le monde du financement de développement, l’expérimentation n’est pas encouragée et dans le monde du capital-risque, les bénéfices ont besoin d’être maximisés. L’innovation sociale est risqué, prend du temps, et prend aussi de l’argent. Donc, devons nous demander des subventions ou rechercher des investisseurs? Que sommes-nous?

Disons que vous êtes une startup cherchant à créer la prochaine Faceboook (excuses pour le cliché un peu daté). Vous êtes en mesure de recruter des co-fondateurs, des employés avec la promesse d’une introduction en bourse et d’une valorisation de milliards de dollars. Vous pouvez prendre une dette de carte de crédit et vivre de nouilles (ou riz) dans l’espoir d’un grand rendement financier. Mais disons que, au lieu d’une valorisation d’un milliard de dollars, vous cherchez à impacter un milliard de vies. Pour arriver à cette échelle, il va sans dire que vous avez découvert un modèle d’exploitation viable financièrement, mais vous ne pouvez pas payer le loyer avec des vies changées.

Ce monde a mis beaucoup d’espoir dans le secteur à profit, mais si nous voulons que ce petit, mais croissant groupe d’innovateurs sociaux audacieux dirigent le changement global, nous avons besoin d’accroître proportionnellement les possibilités de financement conçues pour ce type d’entreprise. Des solutions innovantes doivent aller de paire avec des financements innovants. Selon la Fondation Rockefeller, des solutions de financement innovantes ont apporté une contribution significative au développement. Mais, seulement $ 10 milliards de dollars ont volé à travers ces mécanismes, ce qui représente moins de 0,4% des 2,5 Billions $ d’écart en financement nécessaire pour atteindre les objectifs de développement durable. Pour notre part, Osez Innover expérimente avec la façon dont nous investissons dans nos entrepreneurs afin que nous puissions financer plus d’entreprises et que nous puissions le faire de façon plus agressive. A quoi est-ce que ce model ressemblerait à l’échelle mondiale?

Si les entrepreneurs sociaux excellent à une chose, c’est de concevoir en tenant compte des contraintes, alors nous ne nous inquiétons pas car nous allons trouver un moyen de financer notre croissance. En attendant, mettons nous tous sérieusement au travail pour créer des modèles de financement qui fonctionnent pour les entrepreneurs qui essaient de créer des modèles pour ceux qui veulent changer le monde avec des organisations innovantes.

 
Tweet @daretoinnovate si vous voulez écouter notre présentation et si vous avez envie d’investir, envoyez moi un e-mail à meghan@daretoinnovate.com. Nous allons rendre le développement plus efficace, nous allons vous faire de l’argent, et nous allons prouver la valeur du secteur à profit.