Les Plates-formes de Marque

Pendant mon séjour de trois ans en Guinée, j’ai raté plusieurs des dernières grandes tendances de la vie américaine. L’une de ces tendances est illustrée par la réussite et la popularité de deux nouvelles entreprises qui ont ouvert de nouvelles dimensions pour certains services quotidiens. L’une de ces entreprises est Uber, qui vous permet de contacter un chauffeur à travers une application sur votre téléphone mobile et ensuite de le payer à travers la même App. Contrairement aux chauffeurs des services de taxis traditionnels, les chauffeurs Uber sont des agents libres qui choisissent leurs horaires de travail et qui paient une commission à Uber pour chaque client qu’Uber leur envoie.

Airbnb est une autre entreprise américaine qui est devenue très populaire depuis mon départ. Airbnb facilite les transactions entre des parties qui ont la volonté de louer leur maison ou appartement et des personnes qui cherchent un logement temporaire. Comme Uber, Airbnb reçoit une commission sur chaque transaction qu’elle facilite mais Airbnb ne loue aucune propriété de même que Uber n’est aucunement responsable des chauffeurs qui exploitent son service.

Uber et Airbnb font partie d’un type d’entreprises que certains ont nommé des « Plates-formes de Marque. » Bien que Uber et Airbnb ne soient que les moyens pour mettre les vendeurs en contact avec leurs clients, les services que les deux sociétés facilitent reçoivent implicitement la marque de Uber ou Airbnb. En même temps, ces services réduisent les coûts et élargissent les options des clients. En fait, les chauffeurs qui utilisent Uber offrent des services moins chers que ceux des services de taxis traditionnels, qui doivent payer souvent plus d’impôts, frais de gestion, etc. Pareillement, les services offerts sur Airbnb n’ont pas souvent les mêmes frais que les hôtels traditionnels comme ceux du personnel, de la maintenance, et des impôts de propriété.

Ce matin, je pensais aux possibilités de ce modèle d’entreprise pour des pays comme la Guinée. Plus spécifiquement, l’idée qu’une entreprise puisse ajouter de valeur à travers sa plate-forme et sa réputation. Par exemple, j’imaginerais bien une entreprise que vous contacteriez pour trouver un bon menuisier et qui pourrait vous aider à contrôler le travail de ce menuisier. La transaction que l’entreprise facilite est entre le menuisier et vous, mais la plate-forme vous assurera que le travail est de qualité et qu’il progresse bien. Une telle plate-forme s’élargira au fur et à mesure qu’elle pourra prouver aux clients que son réseau mérite leur confiance.

Les entreprises sont toujours profondément liées aux réseaux familiaux et sociaux. En Guinée, cette liaison est particulièrement compliquée parce qu’elle est souvent déterminantale au lieu d’encourager les affaires. Peut-être que les plates-formes de marque peuvent aider les entreprises et les individus à surmonter ces obstacles de même qu’elles ont aidé des clients et vendeurs à éviter des frictions du marché américain.