Les Options de Paiement et L’Accès aux Marchés Virtuels

L’argent occupe l’esprit de chacun d’entre nous; l’argent nous permet de nourrir nos familles ou d’investir dans la bonne opportunité d’affaire. Beaucoup de personnes au Bénin ont des idées pour créer des entreprises. La ou le bas blesse ce sont les nombreuses difficultés administratives que l’on rencontre dans le processus, certaines plus inattendues que d’autres. Aux États-Unis, nous vivons dans un système économique où nous avons accès à des options de paiement illimitées: Google Wallet, Paypal, Venmo, les cartes de crédit, les cartes de débit… La liste n’ent finit pas. Les gens en Amérique se déplacent rarement avec de l’argent comptant sur eux. Par contre, en Afrique de l’Ouest les flux d’argent sont encore très dépendants de la monnaie physique.

En travaillant avec un artisan local, j’ai eu l’idée de lui ouvrir un compte Etsy. Je voulais tester la popularité de ses produits sur un site de commerce en ligne. J’étais optimiste au départ étant donné que les coûts de démarrage sont faibles pour ce type de commerce et l’accès aux marchés extérieurs est relativement large. Cette idée est rapidement devenue beaucoup plus compliquée que prévu. Ce que je pensais serait peut-être un processus de quelques semaines s’est transformé en quelques mois.

Il a commencé avec 3 heures et demie à la banque pour essayer d’ouvrir un compte bancaire pour l’artisan qui lui donnerait accès à une carte Visa pour qu’il puisse vendre sur Etsy. Les deux seules options étaient une carte de débit prépayée ou Visa Electron. Malheureusement, le système Visa électronique n’est pas accepté partout, et le Bénin est l’un des pays sur le site Etsy qui n’acceptent pas de paiements directs dans un compte bancaire. Etsy peut être liée à un compte Paypal, cependant Visa électronique n’est pas une option pour la mise en place d’un compte Paypal parce que la carte ne permet pas d’effectuer des paiements.

Mes recherches initiales n’ont abouti à rien puisque je n’ai pas pu trouver de solutions à notre problème. Cependant, je suis retourné à la planche à dessin. J’ai redoublé mes efforts et mes recherches et j’ai trouvé quelqu’un en Slovénie qui avait été en mesure de relier une carte Visa prépayée personnalisée à un compte Paypal en enregistrant sa carte avec son nom et son adresse. Cela paraissait assez simple, mais rien n’est jamais simple, surtout au Bénin! Le problème est que la plupart des personnes au Bénin n’ont pas des adresses formelles. J’ai essayé d’utiliser une adresse de boîte postale pour activer la carte mais j’ai découvert plus tard que Paypal nécessite aussi code postal pour créer un compte, ce qui n’existe pas partout au Bénin.

La carte a été commandée à la mi-février, avec un temps de livraison estimé à un maximum de trois semaines. La carte ne fut livrée que 7 semaines plus tard. Lorsque la carte est finalement arrivée, nous avons réalisé que nous ne pouvions même pas l’utiliser pour Paypal.

Avec les défis de l’obtention d’une carte, je suis aussi surpris par le coût du service. Une carte Visa Electron, par exemple, coûte la bagatelle de 88 dollars par an, ce qui n’est pas une petite somme surtout pour le béninois moyen. Le coût d’une carte Visa prépayée est d’environ 72 dollars par an, ce qui est encore une fois très cher.Si vous êtes intéressé par une carte Mastercard avec Ecobank, vous devez être un employé à temps plein avec un salaire assez élevé, un passeport national, un document de résidence, et deux références, dont l’un a un compte avec Ecobank.
Cette expérience m’a fait réfléchir sur les questions concernant les flux d’argent sur le marché béninois. Si l’argent ne se déplace pas rapidement, cela ralentit donc l’économie. L’efficacité est la clé dans un marché sain; par exemple, si la société en général pouvait utiliser une carte bancaire pour accéder à l’argent, tout le monde pourrait consommer rapidement et facilement. L’argent est la source de vie de l’économie et s’il ne peut pas circuler d’un endroit à l’autre rapidement, des caillots se développeront dans le système.

Deux week-ends d’affilé, j’ai passé plus d’une heure dans la ville de Cotonou, en allant de guichet automatique à guichet automatique à la recherche d’une machine qui était approvisionnée avec de l’argent. Chaque fois, j’ai dû essayer trois endroits différents avant de trouver celui qui m’a enfin permis d’obtenir de l’argent. Au cours de ces aventures, il ne me restait que quelques pièces de monnaie dans ma poche et je ne pouvais pas accéder à l’argent de mon compte bancaire de manière efficace. Je ne pouvais pas effectuer de transactions financières.

La plupart de ceux à qui je parlais au Bénin à propos du commerce en ligne n’avaient jamais entendu parler de cela, mais ils étaient très intrigués. Les gens d’ici veulent profiter des opportunités telles que Airbnb ou Etsy, ce qui pourrait représenter un énorme bénéfice pour eux. Ils sont malheureusement limites parce qu’ils ne peuvent pas créer de compte en ligne sans une carte de crédit ou de débit. Contrairement à cette frustration ici, juste à côté au Nigéria, ces services ont déjà fait irruption dans le monde du commerce électronique. Des sites tels que Konga, un centre commercial en ligne et gloo.ng, un service de livraison de courses à Lagos.

La dépendance de l’économie du Bénin par rapport aux flux limités et lents des transactions financières affecte les entreprises ainsi que les personnes. Souvent, ceux qui participent au commerce désir d’avoir un compte bancaire et une carte de débit mais ils se rendent compte qu’ils ne sont pas admissibles ou que le processus est trop compliqué. Même avec un compte en banque, il peut être exaspérant pour accéder à vos fonds. Avec chaque problème vient une occasion, et je suis impatient de voir comment l’économie du Bénin va s’adapter à un marché mondial qui dépend de moins en moins à l’argent comptant.

Selene Scotton est responsable de la communication pour Osez Innover Bénin. Elle est aussi actuellement un volontaire du Corps de la Paix et croit fermement que la créativité et l’action communautaire sont des éléments clés pour le développement.