Le suivi 3.0

Aujourd’hui je vais aborder  l’un des thèmes les plus géniaux, les plus excitants, et romantiques qui soient. Je blague ! Je vais parler du suivi et de l’évaluation. La majorité des entrepreneurs se leurrent. Ils veulent seulement discuter des nouvelles idées créatives, des OPI ou des technologies perturbatrices. Nous nous focalisons constamment sur l’objectif final et nous travaillons obstinément afin d’arriver au but. Mais comment est-ce que on peut savoir si nous sommes sur le bon chemin ou si le navire n’a pas dévier de son cap ? La réponse et dans le suivi et l’évaluation.

Quand je pense au suivi et à l’évaluation, je pense aux grands plans pour mesurer mon impact. En Guinée, j’ai effectué la visite de quelques régions pour  les découvrir et faire connaissance avec nos entrepreneurs en observant leurs ateliers. Même si les frais de transport n’étaient pas trop élevés, l’investissement en temps était immense. Ce n’est pas possible de mettre de côté le travail quotidien tous les mois pour faire un tour de suivi. Ni moi ni mon successeur AGUIDEP ne pourraient y arriver. Par conséquent, nous ne faisons pas le point fréquemment  et nous sommes obligés de faire les grands pivots au lieu des petites rectifications.

Dans ma vie quotidienne, je me suis donnée l’objectif d’être plus en forme et l’une des mesures que j’utilise est mon niveau d’activité pendant la journée. En tant que consultante, je passe la journée au bureau, assise à taper sur mon clavier. C’est trop facile d’oublier de bouger et de se dire, « Je vais faire du sport demain ». Après une semaine particulièrement sédentaire, j’ai décidé de me mettre en action. J’ai acheté un « Jawbone ». C’est un petit bracelet qu’on porte qui mesure le nombre de vos pas. À travers une application mobile, vous pouvez observer votre progrès vers votre but et vous motiver pour un objectif plus difficile. Mon « Jawbone » me rappelle de prendre une pause et de faire une promenade ou tout simplement de prendre le chemin plus long pour aller aux toilettes. Quand je suis fatiguée, il me pousse à courir un kilomètre de plus. Au fond, c’est un outil pour suivre mes activités et les évaluer par rapport mon objectif. Il a changé mon comportement pour le mieux et il me maintient sur la voie quand mes journées sont un peu plus difficiles.  Il n’attend pas la fin de la journée pour me dire si j’ai accompli mon but ou non. Non seulement je peux le vérifier à n’importe quel moment, mais il m’envoie aussi mon statut automatiquement trois fois  par jour.

Comment pouvons-nous créer le « Jawbone » pour mesurer le succès financier et l’impact social de nos entrepreneurs ? Comment pouvons-nous suivre leurs progrès et les motiver indéfiniment afin qu’ils atteignent leurs objectifs ?

Comment le faire de manière simple et sans importuner nos partenaires ? La réponse la plus efficace que j’ai trouvé pour l’instant est le SMS direct mais je sais que la solution n’est pas là. Je vous quitte avec la question suivante :

Comment introduire le principe d’un outil comme le « Jawbone » pour créer de meilleurs systèmes de suivi et d’évaluation pour les entrepreneurs sociaux ?

J’ai hâte de lire vos idées et vos commentaires.