Le buzz word de la décennie.

L’Entrepreneuriat Social, le buzz word de la décennie, mais qu’est-ce c’est  exactement ? La triple bottom line ? Réussir en faisant le bien ? Créer du changement par la puissance positive des affaires ? Les spécialistes vous diront qu’ils n’ont pas encore entendu sur la définition de l’entrepreneuriat social. D’autres vous diront qu’il y a tout en éventail des entreprises sociales, que les entreprises sociales se situent quelque part entre les organisations comme PSI qui a l’impact social comme leur objectif principal et le bénéfice financier comme leur objectif secondaire et les institutions de microfinance qui ont le bénéfice financier comme leur objectif principal et l’impact social comme leur objectif secondaire.

Moi je vous dis, oubliez le fait que les gens ne peuvent pas s’entendre sur une définition pour cela, ce qu’on sait déjà c’est qu’il marche et qu’il compte, et c’est ça la triple bottom line.

Les entrepreneurs sociaux font bouger les choses depuis plus de 15 ans maintenant et nous voyons ce qu’ils peuvent faire. (Et ce n’est pas seulement les Occidentaux) Prenez Kenyan Evans Wadongo par exemple, il a grandi en étudiant par la lumière d’une lampe à pétrole fumée. Maintenant, il enseigne aux gens du village à fabriquer et à vendre des lampes solaires fabriqués par des matériels recyclables. Ougandais Christopher Ategeka est né dans une zone rurale où les gens vivent 5-10 miles des centres de santé les plus proches. Maintenant, il fabrique les ambulances à vélo et à moto et les distribue aux hôpitaux locaux. Libérien Raj Panjabi as vu l’Ebola terrorise chez-lui d’enfance. Maintenant, il travaille à faire venir des agents de santé de première ligne qualifiés dans chaque village rural. Donc, vous voyez, ne importe qui, ne importe où, peut être un innovateur social, un agent de changement, surtout en Afrique. C’est pourquoi Osez Innover a été créé, parce que l’Afrique de l’Ouest et le reste du monde a besoin de l’entrepreneuriat social. Parce que bien qu’ils cherchent à gagner de l’argent ou tout simplement faire une différence, ou les deux, tous les jours, partout, des entrepreneurs sociaux identifient les problèmes sociaux les plus pressants, créent d’emploi, génèrent des revenus, et inspirent les gens dans le monde entier à se battre pour ses idées. Et de plus, ils le saisissent. Ils comprennent que peu importe votre race, votre couleur de peau, votre origine ethnique ou la couleur de vos cheveux, les humains se ressemblent beaucoup plus qu’on pense. Ils croient en un sens de l’humanité plus profond, une ressemblance humaine, une communauté qui transcende toutes les frontières et les différences ―à travers lequel vit les relations humaines qui nous obligent à s’aider; à créer des entreprises sociales, n’importe où.

Et ça, pour moi, c’est le pourquoi. C’est pourquoi le mouvement, Osez Innover, doit continuer, et c’est pourquoi nous l’apportons au Bénin.

Vous voyez, Les Ouest-Africains vivent les mêmes réalités; le chômage des jeunes élevé, une abondance de la corruption, le manque d’infrastructures et de conforts de base comme l’eau potable et l’électricité, et un échec systématique d’enseigner la pensée critique, la résolution de problèmes et la créativité dans les écoles. Et quelle est la réponse du monde du développement ? Les grands projets qui arrivent, dépensent beaucoup d’argent sur ​​quelque chose qui n’est pas durable, et puis partent. Maintenant, personne ne dit que le monde du développement ne fait pas du bon travail, mais il y a une meilleure réponse, et cette réponse est l’entrepreneuriat social. Et c’est ce que nous apportons au Bénin, l’occasion pour les jeunes entrepreneurs béninois à utiliser le business pour attaquer les problèmes sociaux les plus pressants de leur pays. Nous les formerons à innover, à créer, à être des visionnaires et des réalistes à la fois, et à voir les problèmes dont les opportunités. Nous leur donnerons les outils dont ils ont besoin pour pousser leurs idées et les coaches dont ils auront besoin pour être inspiré et avoir la confiance nécessaire pour transformer leur pays en dont ils veulent que ce soit, parce que c’est important.

Rejoignez la famille et rejoignez le mouvement. Recrutement de 25 des meilleurs des meilleurs commençant bientôt  … Conférence qui aura lieu au début de Juin …

~ Dave Emnett, Volontaire de Peace Corps Benin ~