La Corruption

La corruption. Comme le mot courage, corruption vient de la racine Latin « cor », qui signifie « cœur » et aussi « ensemble ». En la mettant ensemble avec –ruption, qui vient de « rumpere » ou « casser », le mot corruption signifie littéralement « casser le cœur », ou « casser l’ensemble ».

Casser le cœur, casser l’ensemble. Quelles sont les implications de cela pour une société ? pour une économie ? Plus important, quelles sont les implications pour le tissu social d’une communauté ? Une majorité du monde « développé » a entendu parlé de la corruption, et plusieurs l’ont sentie á distance avec les nouvelles occasionnelles et les condamnations suivantes des grands noms qui « N’ont Jamais Payé Leurs Impôts ! » ou « Ont Vole l’Argent du Système Pendant Dix Ans ! ». Ce ne sont pas seulement les corps gouvernementaux qui parjuraient le crime ; les ONG’s et les autres institutions aussi sont égaux dans la culpabilité. Les délinquants après sont apportés a la justice et ostracisés de la société, dégoûtée par cette expression perverse de la nature humaine, choquée par quelqu’une qui pourra être tellement avide.

Et pour « le monde en développement », là où plusieurs systèmes internes de contrôle et suivi ne sont pas complètement développés ou fiables : qu’est-ce qui passe avec la corruption là-bas ? Et quelles sont les implications pour un entrepreneur ? Vivant en Guinée pendant cette dernière année, un pays qui est classé 154e sur 176 des pays les plus corrompus (Transparency International, 2012), et 178e sur 186 de l’Indice du Développement Humain (UNDP, 2012), ma compréhension de la corruption avait augmenté significativement. Bien que j’avais témoigné de quelques exemples flagrants, la bonne nouvelle c’est que je ne vois pas nécessairement les transactions actuelles chaque jour, et aussi qu’il y a plusieurs ONG’s internationales en Guinée actuellement pour assister avec la transparence et la bonne gouvernance.

Cependant, la corruption et le manque de responsabilité ont des implications plus subtiles, plus pénétrantes, qui ont profondément affecté le comportement humain et le développement. Ces forces avaient lentement érodé le tissu social de la Guinée pendant des années, engendrant la peur, la méfiance, la malhonnêteté et la mentalité du « survivant ». Les conséquences de ces caractéristiques combinées avec un manque d’éducation et de connaissance en gestion avaient asphyxié l’esprit d’entrepreneur du peuple Guinéens, et leur empressement de s’associer avec les autres Guinéens pour créer des entreprises. La peur d’être trompé, dupé, et aussi la peur du succès même—« si je réussis, les autres vont faire tout dans leur pouvoir pour entraver mon avancement »—sont des raisons suffisantes pour décourager entièrement n’importe qui voudrait créer une entreprise.

Alors, qu’est-ce que nous faisons dans cette culture d’aversion du risque, de méfiance et de peur ? Comment surmonter les obstacles de la corruption et les implications comportementales ? Comment commencer á recoller un tissu social épuisé qui facilitera et encouragera l’entreprise créative, les solutions sociales et le développement de l’intérieur ?

Bien que je crois qu’il y a plusieurs approches pour surmonter ces obstacles, le point de départ toujours commence avec soi-même. Être entrepreneur en Guinée demande un désir profond pour le changement, un cœur plein de courage, un bond de foi et de conviction que toi seul est capable de créer une solution qui changera le monde pour au moins une autre personne (l’emploi, par exemple). Et il suffit seulement un homme ou une femme pour changer encore la vie de ses enfants et avant de le savoir, un village entier aura changé.

Comment surmonter les forces destructrices de la corruption ? Commence avec toi-même et demande : Est-ce que je suis corrompu ? Est-ce que je suis honnête ? avec moi-même ? avec les autres ? De là, construisant des relations dignes de confiance avec les autres dans la communauté, tu commenceras à rassembler le tissu social qui est nécessaire pour le développement humain et socio-économique.

Au-delà du courage et des bonds de foi, être entrepreneur en Guinée demande une compréhension du contexte et un engagement sérieux pour construire les systèmes de gestion qui sont honnêtes, transparents, dignes de confiance et communicatifs malgré un environnement économique peu crédible. Ces méthodes d’honnêteté et de communication sont particulièrement importantes pour gagner la confiance de tes collaborateurs. Le contraire fera que l’entièreté de la fondation de ton entreprise commencera á s’effriter.

Alors, quelles sont les implications de la corruption pour une économie, une société ? Certainement les implications sont évidentes, mais les solutions restent dans les mains de chacun. Alors, quelles sont les implications de la corruption pour l’entrepreneur ? Plutôt que le découragement, l’entrepreneur la conçoit encore comme une opportunité pour faire une démonstration que le développement, le gain financier et le progrès humain sont possibles par des moyens honnêtes et transparents, permettant de créer l’emploi pour les autres et avancer vers le progrès de la société. Du courage !

– Hilary Braseth (Hadiatou)