Je parle avec toi, le gouvernement

Un Bonjour de la Guinée! Le dernier arrêt de mon Dare to Innovate tournée qui m’a pris du Bénin à la Silicon Valley et enfin à la Guinée. À l’arrivée, je suis revenu à la hutte où je vivais pendant mon service de Peace Corps. Je suis de retour avec la famille que j’ai connu dans mon ancien quartier de Kenende, aussi connu sous le nom de «village dans la ville ». Quand je vivais à Kenende il y a deux ans, il était vraiment un village. Nous ne étions pas connecté au réseau électrique, nous avons eu un grand manques d’eau, et j’avais dû marcher tout le chemin en ville pour acheter même les besoins les plus élémentaires. Juste après mon départ, nous avons été accrochés à la grille et après la construction d’un nouveau barrage hydro-électrique, l’électricité est plus ou moins stable.

Mercredi était la fête du fin de Ramadan, donc j’ai mis mes plus beaux vêtements et j’ai fait une promenade dans le quartier pour souhaiter aux gens une bonne fête. J’ai remarqué tout de suite le changement incroyable que l’électricité a apporté. Kenende a construit un centre commercial où vous pouvez acheter de nombreux produits et aliments préparés. Il y a plus d’excitation et plus d’activité. Je pensais que l’électricité serait rendre la vie un peu plus facile aux femmes travaillant à la maison et aux étudiants dans leurs études. Je pensais que ça vas servir le centre médical. Mais je ne m’attendais pas à ça. L’électricité a accéléré le développement dans mon quartier.

Il y a eu un autre changement remarquable depuis mon arrivée à la Guinée, qui est la 3G. Alors qu’avant je devais marcher pour 30 minutes pour se rendre à un café internet juste pour vérifier les e-mails, je suis maintenant ma routine normale de répondre aux courriers tous les matins en mangeant mon petit déjeuner, sans sortir de ma hutte. L’arrivée de la 3G et le fait que le prix du smartphone est devenu accessible ont démocratisé l’information. Les entrepreneurs ont accès à un réseau mondial.

L’équipe Dare to Innovate de la Guinée travaille incroyablement dur (je suis assis avec eux en ce moment et ils sont concentré à une feuille Excel) tous les jours. Ils soutiennent vraiment le développement des jeunes entrepreneurs. Mais de temps en temps nous devons penser à ce que le gouvernement peut faire pour avancer les choses. Dare to Innovate ne peut pas fournir de l’électricité, les télécommunications ou l’infrastructure des routes (que nous attendons toujours) ou de la justice, mais l’Etat peut le faire. Mon appel est le suivant. Si vous vivez en Afrique de l’Ouest et vous faites partie du gouvernement ou vous avez accès au gouvernement, luttez pour le développement des infrastructures. Nous serons à vos côtés pour valoriser votre investissement avec le développement de l’entrepreneur. Nous ne pouvons pas le faire tout seul. Vous ne pouvez pas le faire tout seul. Faisons cela ensemble.