Fatumata Binta Diallo

Fatoumata est une jeune femme pleine d’amour et de compassion, dont le courage et la détermination servirait d’exemple pour toutes les jeunes filles qui veulent faire une différence dans leurs pays. Elle a surmonté beaucoup des défis pendant la période de recherche et développement, à l’image de sa vie personnelle; et elle a utilisé ces atouts pour être parmi les gagnants de la Compétition Osez Innover.
Pour elle, recevoir les 18,250,000 GNF (=$2,645) du prix pour créer sa crèche à Conakry n’était pas le plus important, bien que cela ait grandement contribuer à fonder son entreprise sociale. Mais, le plus important pour elle, c’était que cette conférence lui ait permis de mieux se connaître et de poursuivre son rêve de créer un meilleur avenir pour les mères et leurs enfants.

Les femmes qui vendent dans les marchés, à l’image de celui de Fatoumata à Conakry, ont beaucoup de difficultés pour gérer leurs commerces et prendre soin de leurs enfants. Des gamins qui risquent d’être frappés par les camions ou les véhicules qui passent ou bien de tomber malade à cause des montagnes d’ordures qui polluent le marché. En même temps, elle a constaté que beaucoup de ces enfants ne rentrent jamais a l’école, et ne savent ni lire, écrire, ou compter. Ils commencent l’école avec un désavantage, qu’ils ne rattrape presque jamais.

A cause de ce constat désolant, elle a décidé de créer une crèche qui va non seulement promouvoir la créativité, fournir la sécurité pour les enfants; mais également aider les mères actives à éduquer de futur(e)s leaders.

Apres moins d’un mois d’opérations, Fatoumata avait déjà enregistrer 82 enfants, alors que ses prévisions étaient de 30. Elle a également emploie deux autres jeunes filles et, à cause de la croissance soudaine de l’entreprise, elle doit encore recruter. Avec l’aide d’AGUIDEP, elle dispose des documents pour bien organiser et gérer son entreprise. De même, elle peut y faire recours pour des besoins de formations et renforcement de capacités pour elle et ses employés.

En quelques mois, Fatoumata a été transformé. Elle est passée d’une jeune fille sortant de l’université, démotivée et sans repères à cause d’un manque d’opportunités pour réaliser ses rêves à devenir une jeune femme leader dans sa communauté. De plus, elle est une pionnière de l’entreprenariat social jeune et féminin. Elle satisfait ses propres besoins en satisfaisant les besoins des autres et elle en tire un bénéfice financier.