LA COMPÉTITION COMMENCE!

C’EST ARRIVE. Pendant La dernière semaine, la jeunesse Guinéenne ont réuni ensemble pour apprendre, créer, et « idéer » dans le cadre de l’entreprenariat social pour la première Conférence de l’Entreprenariat Social. Pendant une période de six jours, nos 21 participants se sont engagés dans les exercices créatifs, les défis de group, le « brainstorming », l’étude des entreprises sociales du monde et les différents modelés d’entreprise. Les murs ont changé d’une teinte terne à une couleur vibrante, avec le papier colorante, le papier affiche, les messages inspirantes et les dessins créatifs. 12 heurs chaque jour, nos participants ont travaillé à obtenir un œil critique et à appliquer les nouvelles procédures à leurs idées entrepreneuriales. En plus, les participants ont demandé eux-mêmes une question simple : quel est l’impact que je veux créer dans le monde ?

Le processus de la génération des idées entrepreneuriales a commencé en menant les participants à une compréhension du contexte historique et une perspective unanime de leur présent. Cette démarche initiale s’est assuré que les jeunes parlent la même langue, et qu’ils créent les idées pour demain selon les difficultés et les opportunités d’aujourd’hui. Pour cela, la jeunesse a participé à beaucoup d’activités, y compris les cartes de cerveaux, le forum ouverte, les discours de TED, les activités d’idéation et le processus de « prototype ». Ces activités ont encouragé la jeunesse à amener leurs idées de la théorie à la réalité, la-où ils peuvent manipuler et changer leur fonctionnalité. En fin, les jeunes étaient groupé avec les doyens, qui continueront à les conseiller et à les appuyer pendant les quatre semaines prochaines avant la compétition.

Alors, les quatre semaines ont commencé. Les 21 participants ont rentré à leurs sites pour travailler à leurs idées, faire la recherche des études de faisabilité. Avant la fin de la conférence, plusieurs idées ont déjà apparu : un système de la gestion du déchet organique, un bonbon de la banane organique, une banque de céréales, un système de lumière solaire, une douche publique, une clinique vétérinaire mobile, etc. Les jeunes sont au travail dans leurs villes, en train de faire la recherche du marché et l’élaboration de leurs plans d’entreprise, tout en renforçant leurs compétences de présentations.

Pendant la conférence, j’étais ravi de voir les participants poussent les autres à changer leurs réalités. Ils sont arrivés à non seulement à une perspective plus profonde de leur contexte, mais aussi d’eux-mêmes, en voyant les problèmes sociaux comme les opportunités qu’eux, eux-mêmes, pourraient saisir à travers la création des entreprises sociales. En plus, en produisant pour eux-mêmes, ils peuvent aussi produire pour leurs communautés. La conférence m’a redynamisé jusqu’au la compétition dans trois semaines… du courage !

-Hilary Braseth (Hadiatou Dalaba)